• Gardez votre fourchette !

    Gardez votre fourchette !Une jeune femme vient d’apprendre qu’elle est atteinte d’une maladie terrible et qu’il ne lui reste à peine trois mois à vivre.

     

    Elle invite le pasteur pour régler ses dernières volontés. Elle choisit les vêtements qu’elle portera, la musique, les textes et les chansons.

     

    Quant le pasteur s’apprête à partir, elle le retient par la manche…

     

    – Il y a une autre chose…

    – Quoi?

    – Ceci est très important. Je veux être enterrée avec une fourchette dans ma main droite.

     

    Le pasteur reste interdit….

    – Cela vous surprend, n’est-ce-pas?

    – Pour être honnête, disons que je suis perplexe devant votre requête.

    – Voici. Ma grand-mère m’a raconté cette histoire, et depuis, j’ai toujours essayé de transmettre ce message à ceux et celles que j’aime ou qui ont besoin d’encouragements.

     

    « Dans toutes mes années de participation aux événements sociaux et dîners, je me souviens toujours qu’inévitablement quelqu’un se penchait pour me dire « Gardez votre fourchette. »

     

    C’était mon moment préféré car je savais que quelque chose de mieux s’en venait, comme du gâteau mousse au chocolat ou une tarte aux pommes. Quelque chose de merveilleux et avec de la substance! »

     

    – Quand les gens me verront dans le cercueil, avec une fourchette dans une main, je veux qu’ils se demandent:

    « Pourquoi cette fourchette? » Alors vous pourrez leur dire:

    – Gardez votre fourchette car le meilleur est à venir!

     

    Le pasteur, les larmes aux yeux, sert bien fort la jeune fille dans ses bras pour lui dire au revoir. Il sait qu’il ne la reverra plus vivante. Il sait également que cette jeune femme avait une meilleure idée du paradis que la sienne et de bien des gens.

     

    Elle SAVAIT que quelque chose de mieux s’en venait.

    Aux funérailles, les gens défilaient devant le cercueil de la jeune femme, et ils voyaient sa jolie robe ainsi que la fourchette dans sa main droite. Tour à tour, le pasteur entendait la question:

    « Pourquoi la fourchette? »

    Et tour à tour, le pasteur souriait.

     

    Pendant son sermon, le pasteur raconta sa conversation avec la jeune femme, à la veille de sa mort. Il leur raconta l’histoire de la fourchette. Le pasteur raconta combien il ne pouvait s’arrêter de penser à la fourchette.

     

    Alors la prochaine fois que vous prendrez une fourchette dans votre main, aussi doucement que possible, laissez-lui vous rappeler que le meilleur est à venir.

     

    Les amis sont des pierres précieuses. Ils vous font sourire et vous encouragent à atteindre vos buts. Ils vous prêtent une oreille attentive et vous disent de bonnes paroles et ouvrent toujours leurs coeurs pour vous.

     

    Montrez à vos amis combien vous tenez à eux. Soyez toujours là pour eux même lorsque c’est vous qui avez plus besoin d’eux. Car vous ne savez jamais quand ce sera leur tour de « garder leur fourchette ».

     

    Chérissez le temps et les souvenirs que vous partagez. Être ami avec quelqu’un n’est pas une opportunité mais une douce responsabilité.

     

    Envoyez ceci à tous ceux que vous considérez un AMI même si ça signifie le retourner à la personne qui vous l’envoie…

    …et gardez votre fourchette!


  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Juillet à 06:49

    Un beau ciel bleu est déja à l'horizon!

    Bonne journée

    2
    Mercredi 18 Juillet à 07:24

    Une belle histoire Chantal. Bisous

    3
    Mercredi 18 Juillet à 08:02

    Bien belle histoire ...

    Bon mercredi, en espérant que le beau temps dure ...
    Bisoux rêveurs.

    4
    Mercredi 18 Juillet à 08:42

    je découvre 

    Merci 

    5
    Mercredi 18 Juillet à 09:07
    Bonjour Chantal,
    En voilà une belle histoire, merci du partage.
    Bonne journée, grosses bises Véronique
    6
    Mercredi 18 Juillet à 14:50
    Cassandre

     

    Effectivement, au resto, on nous dit souvent de garder nos couverts..la prochaine x, je repenserai à cette belle histoire....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :